Être témoins

Pour qui s’arrête, fait silence, reçoit Ie regard de ce Jésus venu d’un inconnu, toute la vraie démarche de Jésus devient lucide. II ne s’impose pas, jamais. II est là, à tout instant, dans I’ombre, toute ta vie. Voilà ta vie de communion avec lui. Tu es riche, tu es pauvre, il est plus pauvre que toi. II est présent, Dieu, et c’est tout. C’est lui. II te regarde. II te connaît. II t’aime de son coin d’ombre. C’est à peine s’il t’appelle. II est vivant. II te transforme. Ne viens pas Ie voir. Viens te laisser longuement regarder et aimer par lui. Comme partout ailleurs. Tu seras à I’aise devant ce plus pauvre que toi, ton Dieu. Son coeur sera tout heureux d’être interrogé par toi, toi qui lui parles, car tu caches toujours quelque part, un coin de souffrance. Qu’il vienne allumer en toi: la vérité. Pierre vS Lettre de la Viale : février 1998

Attached documents

Posted in Méditations & Prières.